Patrick Garcia, « Histoire enseignée : la tradition bousculée » (2002)

 

« L’étude continue de l’histoire suivant le “fil” chronologique a longtemps été l’un des dogmes fondamentaux régissant l’enseignement de l’histoire en France. Il a cependant été progressivement abandonné pour des raisons pratiques liées à la lutte contre la surcharge des programmes scolaires avant qu’une approche “discontinuiste” soit préconisée au nom d’une “mise à niveau” épistémologique de l’histoire enseignée avec l’historiographie contemporaine. Cet article se propose d’élucider les enjeux de cette rupture survenue au sein de la tradition scolaire. »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *