Archives par mot-clé : histoire

Épreuve d’analyse de situation professionnelle 2014

Nous avons reçu d’un groupe d’enseignants préparateurs à l’épreuve orale d’analyse de situation professionnelle du CAPES d’histoire et géographie 2014 (ex-ESD, Épreuve sur dossier) des éléments de corrigés issus de leurs cours. Nous pensons que cette initiative est utile autant pour les préparateurs que pour les étudiants qui doivent cette année préparer l’épreuve en deux heures seulement. Ces éléments de corrigés proposent donc des traitements différents des sujets, ils ne sont en aucun cas des modèles et ne visent surtout pas à « formater » l’épreuve : bien d’autres types de plans et de références sont possibles ! Ils s’efforcent cependant de rester dans le cadre défini de l’épreuve en tenant compte du temps de préparation limité cette année à deux heures. Rappelons que cette nouvelle ESD vise à croiser un thème d’enseignement des programmes scolaires, un exemple de mise en œuvre dans les manuels scolaires et un thème historiographique et/ou épistémologique ; il s’agit notamment de démontrer que la réflexion épistémologique et l’historiographie peuvent être utiles pour enrichir l’analyse de situations d’enseignement et pour problématiser la mise en œuvre pédagogique des thèmes des programmes. Ces éléments de corrigés ne prétendent donc ni être complets ni définir ce qui est attendu du jury, ils sont destinés à indiquer des pistes de traitement des sujets qui, les membres du jury en sont sans aucun doute conscients, ne peuvent pas être toutes connues des candidats, ils veulent au contraire montrer que l’on peut traiter les sujets de façon satisfaisante avec une culture historique de base (qui comprend des connaissances de base en historiographie et épistémologie de l’histoire). Continuer la lecture de Épreuve d’analyse de situation professionnelle 2014

Marc Deleplace : Le récit en histoire

Transcription de l’intervention de Marc Deleplace à la journée d’études sur le récit dans les disciplines organisée le 22 septembre 2004 à l’Université Lille III par Yvese Baudelle et Yves Reuter.

 

Publication de Philippe Joutard, « Histoire et mémoires, conflits et alliances »

couverture Ph Joutard, Histoire et mémoire« Aujourd’hui, il est partout question de commémoration, de devoir ou d’abus de mémoire. Rapport personnel, affectif au passé, la mémoire semble avoir tout envahi. Culturelle, historique, religieuse, artistique, elle peut se montrer exclusive et intolérante, nuire au vivre-ensemble. Mais elle est aussi capable de susciter la résistance à l’oppression, de sauver une culture, une minorité, d’assurer la cohésion d’un groupe, d’une société, d’une nation. Autre rapport au passé, à vocation universelle cette fois, l’histoire se tient à distance. Fruit de la rationalité, elle cherche modestement et obstinément une parcelle de vérité.
Tout semble donc opposer histoire et mémoires ; les conflits se sont d’ailleurs multipliés, surtout en France. Le pari de l’auteur est pourtant d’en affirmer l’indispensable alliance et d’en proposer les conditions. Les mémoires ont déjà transformé les livres d’histoire, offrant à l’événement et à la biographie une nouvelle jeunesse. Ainsi l’histoire orale a-t-elle donné à comprendre, de l’intérieur, les invisibles, restés à l’écart de l’écriture. Les mémoires obligent les historiens à questionner leur métier, leur fournissent de nouveaux objets d’étude et la possibilité de saisir une réalité jusque-là inaccessible. En contrepartie, l’histoire demeure le seul moyen d’apaiser les mémoires blessées, de permettre aux mémoires concurrentes de cohabiter. La meilleure manière de vaincre l’oubli et de se prémunir des excès mémoriels. »

source : éditions La Découverte