Patrick Garcia, Politiques de la mémoire

Conférence donnée à Talinn en novembre 2005.
Depuis la fin des années 1970 la “mémoire” s’est trouvée dotée d’une légitimité nouvelle – scientifique et sociale – et les historiens, notamment ceux qui travaillent sur les périodes récentes, sont régulièrement confrontés aux porteurs de mémoire qu’il s’agisse des militants régionalistes qui réfutent une histoire dite jacobine [lire la suite ci dessous…]

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.