Séminaire « L’écriture de soi des historiens » 2014-2015

Séminaire de Christian Delacroix, François Dosse et Patrick Garcia organisé dans le cadre du programme « La fabrique de l’histoire telle qu’elle se raconte » de l’ANR Histinéraires [Centre Georges Chevrier – Dijon ;  IHTP (UPR CNRS 301) – Paris ;  Larhra (UMR 5190) – Grenoble-Lyon ;  Telemme (UMR 7303 Aix-Marseille Université, CNRS).

Quels ont été les parcours intellectuels et professionnels des historiens français depuis les années 1980 ? Comment les évolutions historiographiques régulièrement diagnostiquées depuis trente ans se sont-elles inscrites dans leurs travaux ? Comment la profession  est-elle structurée en termes de positionnements institutionnels, de réseaux, de sociabilité intellectuelle ? Quelles en sont les ressources théoriques légitimes ? Quelle est la mémoire disciplinaire mobilisée ? Comment l’historien investit-il sa subjectivité dans son objet de recherche ? Aborde-t-il la question de son rôle social ?

Autant de questions – et la liste n’est pas limitative – qui sont au cœur du programme ANR Histinéraires. Celui-ci va d’abord porter sur l’étude des Mémoires de synthèse des activités scientifiques rédigés dans le cadre de l’Habilitation à diriger des recherches depuis la création en 1984. Le séminaire, de son côté, se propose d’explorer le même chantier de façon un peu différente. Il va donner la parole aux acteurs – tuteurs de HDR, membres du CNU ou encore habilités s’étant livrés à l’exercice – pour connaître la façon dont ces Mémoires ont été ou non normés, l’évolution des attentes conçues par les jurys à leur égard, le bilan personnel qui peut être tiré de cette expérience par ceux qui ont été en position d’en lire un grand nombre comme pour inviter les auteurs eux-mêmes à faire un pas de côté et à livrer la façon dont ils ont répondu à cette demande de l’institution et dans quel esprit ils l’ont fait.

En outre, à intervalles réguliers, le séminaire invitera des chercheurs d’autres champs disciplinaires ou d’autres pays à tenter une approche comparative des modalités disciplinaires ou nationales de l’écriture de soi des chercheurs en sciences sociales.

Programme de l’Année 2014-2015

Les séances se déroulent de 14h30-17h30 à l’IHTP, 59/61 rue Pouchet, 75017 Paris (Métro Brochant ou Guy Môquet).

Vendredi 17 octobre

Claude Gauvard, historienne, Université Paris I Panthéon-Sorbonne.

Maryline Crivello & Laure Verdon, historiennes, Temps, Espaces, Langages, Europe Méridionale – Méditerranée (TELEMMe), Aix-Marseille Université.

 

Vendredi 21 novembre

Martine BoyerWeinmann, littéraire, Passages XX-XXI, Université Lyon 2.

Dominique Garcia, archéologue, Centre Camille Julian, Aix-Marseille Université.

Vendredi 12 décembre

 Yann Calbérac, géographe, Habiter EA 2076, Université de Reims Champagne-Ardenne  & Anne Volvey, géographe, Discontinuités équipe d’accueil 2468, Université D’Artois.

Natacha Coquery, historienne, Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes (LARHRA), Université Lyon 2.

Vendredi 16 janvier

Pascal Ory, historien, Centre d’histoire social du XXe siècle, Université Paris I Panthéon Sorbonne.

Jean-Luc Bonniol, anthropologue, Centre Norbert Elias, Aix-Marseille Université.

Vendredi 13 février

Sylvie Thénault, historienne, Centre d’histoire du XXe siècle, Université Paris I Panthéon-Sorbonne.

Ivan Jablonka, historien, Centre de recherche espaces, sociétés, cultures, Université Paris Nord.

Vendredi 20 mars

Jean-Pierre Bracco, préhistorien, Laboratoire Méditerranéen de Préhistoire Europe Afrique (LAMPEA), Aix-Marseille Université

Patrick Garcia, historien, Institut d’histoire du temps présent et Université Cergy-Pontoise

 

 

Vendredi 29 mai (séance se déroulant à Aix en Provence)

Séance annulée

Vendredi 5 juin

Jeremy D. Popkin, historien, University of Kentuky   Logo histineraires

Logo des partenaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.