Archives de catégorie : Billets

Colloque au MuCEM les 1, 2, 3 octobre : L’histoire dans l’espace public

Ce colloque entend observer et analyser les nouvelles façons de produire ou d’expérimenter l’histoire, de parler de l’histoire ou de la mobiliser dans l’espace public. Ces pratiques qui ne relèvent pas du champ académique sont en effet régies par d’autres contraintes et motivations que celles de la recherche. Elles se développent hors des murs de l’institution ; on peut faire l’hypothèse cependant qu’elles imprègnent la conscience historique des contemporains au point parfois de contribuer à la structurer. Dans cet esprit, il s’agit de s’intéresser non pas aux travaux historiens, mais aux différentes formes de recours à l’histoire par des acteurs sociaux, économiques ou politiques – régions, communes, partis, associations, entreprises, … – ou encore par les artistes, de même qu’aux aux modes d’appropriation du passé qui en résultent.

En étudiant ces usages, l’idée n’est pas de remettre en question leur légitimité ou de traquer les falsifications ou les anachronismes éventuels, mais bien de prendre la mesure de la diversité des modalités d’élaboration du passé et d’apprécier la fonction assignée à l’histoire dans le contexte contemporain – dans sa singularité comme dans sa diversité.

C’est dans cet esprit que nous avons choisi de prendre en compte trois espaces qui coexistent, se rencontrent, se chevauchent ou se confrontent : l’espace atlantique, l’espace européen et l’espace méditerranéen.

affiche

Un colloque organisé par :

1 2 3 4 5 6 7 9

En partenariat avec :

11 131014

 

Pour consulter le programme cliquer ici

Les écritures de soi de l’historien 2015-2016

Séminaire de Christian Delacroix, François Dosse et Patrick Garcia organisé dans le cadre du programme « La fabrique de l’histoire telle qu’elle se raconte » de l’ANR Histinéraires [Centre Georges Chevrier – Dijon ; IHTP (UPR CNRS 301) – Paris ; Larhra (UMR 5190) – Grenoble-Lyon ; Telemme (UMR 7303 Aix-Marseille Université, CNRS).

Quels ont été les parcours intellectuels et professionnels des historiens français depuis les années 1980 ? Comment les évolutions historiographiques régulièrement diagnostiquées depuis trente ans se sont-elles inscrites dans leurs travaux ? Comment la profession est-elle structurée en termes de positionnements institutionnels, de réseaux, de sociabilité intellectuelle ? Quelles en sont les ressources théoriques légitimes ? Quelle est la mémoire disciplinaire mobilisée ? Comment l’historien investit-il sa subjectivité dans son objet de recherche ? Aborde-t-il la question de son rôle social ? Continuer la lecture de Les écritures de soi de l’historien 2015-2016

Nous aimons la revue L’Histoire et publions ici l’appel de l’association des Amis de la revue l’Histoire

L’association des Amis de la revue L’Histoire s’est constituée pour la défense de la revue L’Histoire : son identité, son modèle économique, son indépendance rédactionnelle, son développement.

Maurice Szafran, Thierry Verret et Gilles Grammat en avril 2014, rejoints à l’automne 2014 par Claude Perdriel, se sont porté acquéreurs de Sophia Publications, petit groupe de presse qui réunit L’Histoire, Le Magazine littéraire, La Recherche et Historia. En janvier 2015, ils ont soudainement placé la société en redressement judiciaire. La situation de la presse culturelle spécialisée, comme celle de la presse dans son ensemble, est certes difficile. Des plans sociaux ont été mis en œuvre dans de nombreuses rédactions. Le redressement judiciaire, lui, est rarissime. Cette procédure nous inquiète et nous choque. Continuer la lecture de Nous aimons la revue L’Histoire et publions ici l’appel de l’association des Amis de la revue l’Histoire

Histinéraires, La fabrique de l’histoire telle qu’elle se raconte

Le programme Histinéraires, développé dans le cadre des projets blancs de l’Agence nationale de la recherche (ANR) et porté par l’Institut d’histoire du temps présent (IHTP – CNRS), Telemme (UMR 7303 – Aix-Marseille Université), le Larhra (UMR 5190 Lyon-Grenoble) et le centre George Chevrier (Dijon), se propose d’étudier, à partir de l’analyse des Mémoires de synthèse des activités scientifiques (MSAS) des Habilitations à diriger des recherches (HDR), les parcours intellectuels et professionnels des historiens français ayant soutenu une habilitation et la façon dont ceux-ci les retracent.

Ce programme comporte plusieurs questionnements pris en charge par différentes équipes dont l’une des caractéristiques sera de rester ouvertes à tout collègue désirant s’investir sur un axe de questionnement.

Ce texte se propose d’expliciter le questionnement et le fonctionnement de ce programme de recherche. Continuer la lecture de Histinéraires, La fabrique de l’histoire telle qu’elle se raconte